Inscription à la newsletter :

19.05.2020

Communiqué de presse

Le budget vacances investi dans la maison et le jardin

Comme il semblerait que nous allons passer la majeure partie de l’année à la maison, de plus en plus de gens investissent dans leur maison et leur jardin. L’argent habituellement dépensé en excursions ou en vacances à l’étranger va aujourd’hui directement dans la maison, et les raisons sont multiples.

L’heure du rangement est enfin venue

Ces dernières semaines de confinement ont été l’occasion pour le consommateur d’enfin s’attaquer à ces petites tâches ménagères et ces travaux longtemps reportés. Les ventes des commerces de matériel de bricolage explosent, mais pas seulement : Camber, le spécialiste du rangement sur mesure, constate également une nette augmentation des demandes de devis en ligne: 45 % durant les deux premiers mois de l’année, un chiffre qui n’a fait qu’augmenter depuis la fermeture des showrooms le 18 mars. En un mois, Camber a ainsi totalisé autant de demandes qu’en janvier et février réunis. Camber compte en effet pas moins de 225 % de demandes en plus cette année que l’année passée à la même période (du 18/03/2019 au 22/04/2019). Pendant le confinement, les 19 showrooms ont continué à générer des ventes numériques et, depuis cette semaine, il est à nouveau possible d’organiser des rendez-vous physiques, dans le respect des mesures de sécurité évidemment. De façon générale, Camber ne note pas de différence marquante dans le type de demande du consommateur. Les dressings restent très populaires en cette période de l’année, mais la marque note tout de même une hausse d’intérêt pour l’aménagement de bureaux à domicile.

Les vacances au jardin

La crise du coronavirus laisse encore beaucoup de zones d’ombre sur les voyages à l’étranger cet été. Beaucoup jouent la carte de la sécurité et se préparent déjà depuis quelques semaines à passer les vacances au jardin. Les projets estivaux tombés à l’eau permettent de dégager une marge budgétaire que l’on investit volontiers dans l'habitation. Le spécialiste du home wellness Gervi a ainsi constaté une montée en flèche du nombre de visiteurs sur son site web : si l’on ne peut plus aller à la piscine de l’hôtel, c’est apparemment la piscine ou le jacuzzi qui viendra à nous. Gervi a observé une hausse de 200 % des demandes de devis pour des jacuzzis ou spas de nage. C’est d’ailleurs surtout le spa de nage qui a la cote : Gervi a reçu 6 fois plus de demandes en avril qu’en mars. La demande en jacuzzis a quadruplé en 1 mois.
C’est évidemment l’abandon des projets de vacances, mais aussi le besoin de divertir ses enfants toute l’année dans le cadre sûr de son propre jardin et l’envie de travailler dans un certain confort qui sont à l’origine de cette tendance. Les circonstances exceptionnelles dans lesquelles nous vivons actuellement donnent par ailleurs à certains le dernier petit coup de pouce qu’il leur fallait pour finalement investir dans le bassin qu’ils projetaient et réaliser leur projet extérieur.
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu