Inscription à la newsletter :

Article publié le 30 mars 2010 - Wunnen n° 18 - avril-mai 2010

18.05.2010

La nouvelle Villa Vauban se découvre le 2 mai

La nouvelle Villa Vauban se découvre le 2 mai

La nouvelle Villa Vauban se découvre le 2 mai
La nouvelle Villa Vauban se découvre le 2 mai
La nouvelle Villa Vauban se découvre le 2 mai
La nouvelle Villa Vauban se découvre le 2 mai
La nouvelle Villa Vauban se découvre le 2 mai
La nouvelle Villa Vauban se découvre le 2 mai
La nouvelle Villa Vauban se découvre le 2 mai
La nouvelle Villa Vauban se découvre le 2 mai
Le 2 mai 2010, les portes de la Villa Vauban - Musée d’art de la ville de Luxembourg s’ouvriront après cinq ans de travaux de rénovation et d’agrandissement. La Villa Vauban doit son nom au fait qu’elle est érigée à côté d’un réduit fortifié construit par l’ingénieur militaire Sébastien Le Prestre de Vauban, un réduit qui est conservé en partie dans les sous-sols de l’ancienne villa. Cette demeure bourgeoise fut construite pour le gantier alsacien Gabriel Mayer en 1869 d’après les plans de Jean-François Eydt, architecte honoraire de la ville.
A noter que c’est à la Villa Vauban que la Cour de justice de la Communauté européenne du charbon et de l’acier a débuté ses travaux en 1952. Il suffit de comparer la villa avec les bâtiments de la Cour au Kirchberg pour mesurer l’évolution du droit et de la jurisprudence communautaires.
En 1959, la villa fut convertie en musée pour accueillir les collections J.P. Pescatore, Léo Lippmann et Eugénie Dutreux-Pescatore. Etant donné l’exiguïté du bâtiment et les particularités de son architecture d’origine privée, il n’a cependant jamais été possible d’accueillir des expositions temporaires tout en maintenant la collection permanente de tableaux accessible au public. L’agrandissement est donc apparu comme indispensable pour renforcer le rôle de la Villa Vauban en tant que musée public moderne.
L’ancienne villa a été transformée et rénovée, une extension contemporaine bardée d’acier Corten a été ajoutée. L’intervention a permis de doubler la superficie d’exposition. Le projet élaboré par le bureau Diane Heirend et Philippe Schmit a non seulement pris en compte les critères d’exposition et de conservation des œuvres, mais il a aussi permis de préserver tous les éléments qui faisaient partie de la structure d’origine de l’édifice.
L’ouverture de la Villa Vauban, le 2 mai, sera marquée par une exposition inaugurale intitulée « The Golden Age Reloaded », consacrée à la peinture néerlandaise du 17e siècle. Le public pourra également découvrir un nouvel ouvrage consacré à l’architecture du bâtiment et à son histoire.


www.villavauban.lu
Photos : P. Lobo
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu