Inscription à la newsletter :

Article publié le 15 septembre 2010 - Wunnen n° 20 - septembre-octobre 2010

01.11.2010

Portes de garage

Portes de garage

La porte de garage n’est plus une entrée de seconde catégorie, un équipement « technique » à l’apparence abrupte, elle fait partie de l’architecture de la maison et marque de façon indélébile le rendu de la façade. On la choisit donc avec soin, en considérant les aspects fonctionnels, esthétiques et de sécurité. Pour déterminer le modèle le plus adapté, il faut d’abord se poser certaines questions : Quelles dimensions ? Quel matériau ? Quel type d’ouverture ? Motorisation ou pas ? Quelle qualité d’isolation ?


Les bonnes dimensions


Il est impératif de prendre les mesures précises afin de choisir une porte qui ferme correctement le garage et laisse passer la voiture une fois ouverte.
Il faut noter la hauteur et la largeur de la baie, c’est-à-dire l’ouverture même de la façade. Il faut aussi noter la retombée du linteau, qui est la partie qui se trouve au-dessus de l’ouverture. Sur les deux côtés, il y a les écoinçons, dont les largeurs doivent également être connues. Toutes ces mesures sont requises pour déterminer, avec l’aide d’un professionnel, la porte la plus adaptée à votre configuration de garage.

Matériaux


Selon les goûts et les moyens, on pourra choisir entre le PVC, le métal, la fibre de verre, le bois ou encore l’aluminium.
Le PVC est un matériau économique et léger qui ne nécessite aucun entretien. Les portes en PVC sont par ailleurs faciles à motoriser. Cependant, afin d’augmenter la robustesse de ce type de porte, il convient de lui adjoindre des renforcements métalliques pour une meilleure rigidité. Par ailleurs, en appliquant un traitement anti-ultraviolets à la porte, le PVC ne se déformera plus sous la chaleur, et les couleurs ne déteindront plus sous l’effet du soleil.
Le bois est le choix de l’esthétisme : c’est un matériau chaleureux, naturel et élégant. Il possède aussi une bonne qualité isolante. La porte en bois requiert cependant un entretien soigné et régulier, surtout lorsqu’il s’agit de bois massifs de type pin ou sapin. Le bois doit également subir un traitement IFH (insecticide, fongicide, hydrofuge), à appliquer avant et après la pose. Les bois exotiques de type oukoumé ont une bonne longévité.
L'acier et l'aluminium sont très appréciés en raison du peu d'entretien qu'ils demandent.
L'acier a la réputation de présenter une excellente résistance aux chocs. Disponible dans de nombreux coloris, il doit être traité avec un anticorrosif. C’est un matériau lourd, en cas de motorisation, la puissance du moteur devra donc être plus importante.
L'aluminium est lui aussi un matériau très résistant, léger, qui ne réclame aucun entretien, ne rouille pas et offre une très grande longévité. C'est le matériau idéal pour la motorisation.
Pour augmenter la résistance et l’isolation de la porte de garage, on peut opter pour un modèle double paroi en acier ou en aluminium, dans lequel deux parois prennent en sandwich un isolant cellulaire, par exemple de la mousse de polyuréthane.

Type d’ouverture


La porte de garage peut disposer de différents systèmes d’ouverture.
Avec une ouverture basculante, la porte remonte d’un seul tenant et se glisse à l’horizontal le long du plafond du garage. Ce dispositif s’adapte particulièrement aux garages étroits. La montée et la descente sont guidées par des rails latéraux.
La porte sectionnelle se compose de panneaux articulés entre eux qui coulissent entre des rails pour disparaître sous le plafond. C’est une porte qui apporte une très bonne isolation thermique et laisse l’ensemble du volume du garage disponible.
Les modèles à enroulement ne nécessitent ni rails sur les murs, ni au plafond. La porte est composée de lamelles qui viennent épouser un axe d’enroulement, à l’exemple des volets roulants. Ce type d’ouverture convient aux espaces qui ne disposent pas de recul suffisant ou de place au plafond ou encore lorsque le garage est encombré.
Les portes battantes à deux vantaux s’ouvrent sur l’extérieur et ont l’avantage de n’encombrer ni les murs ni les plafonds de glissières ou de rails.
Enfin, citons la porte coulissante à déplacement latéral, constituée de lames articulées entre elles qui s’ouvrent latéralement sur des rails posés le long du mur. Elles sont particulièrement adaptées aux sous-sols avec plafond bas ou qui présentent des tuyaux de chauffage dans le passage.

Motorisation


La motorisation de la porte facilite la manœuvre d'entrée. Selon les systèmes, elle peut éclairer automatiquement l'intérieur du garage et bloquer la porte une fois que la voiture est garée.
Tous les fabricants proposent en série ou en option des portes de garage avec motorisation intégrée, fonctionnant par télécommande ou clavier. C'est la solution idéale lorsqu’on achète une porte neuve, ce système étant spécialement conçu pour la porte (son poids, son type d'ouverture) et offrant par conséquent plus de résistance.
Il est aussi possible d’acheter la motorisation indépendamment de la porte. Il faut savoir cependant que certaines portes de garage ne sont pas conçues pour être munies d’un système de motorisation.
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu