Inscription à la newsletter :
du 28 avril au 15 octobre 2017
Communiqué de presse

Un héritage précieux et neuf siècles de métissage

Exposition Portugal - Drawing the World

Exposition
Du 28 avril au 15 octobre, le Musée national d'histoire et d'art (MNHA) présente "Portugal - Drawing the World", une exposition exceptionnelle composée de prêts en provenance des collections publiques du Musée national d’art ancien (MNAA, Lisbonne), ainsi que d’autres institutions culturelles du Portugal. Cette exposition illustre le lointain et fascinant périple d’un pays riche de quelque 900 ans d'histoire et façonné jusqu’à nos jours par une dynamique transculturelle. Il en a résulté un héritage artistique qui brasse les âges, depuis le déclin du Moyen Âge jusqu'à la naissance de notre monde contemporain, témoignant de la culture d’un peuple ouvert sur le monde et du processus singulier de métissage culturel.
Exposition

Au XVe siècle, le Portugal, pays dont les frontières sont les plus anciennes d’Europe, a créé un empire global dont l’influence s’est étendue de l’Afrique aux confins de l’Asie jusqu’au Brésil. Au-delà des connexions établies entre ces territoires lointains grâce à la fameuse route du Cap – un voyage aventureux entre Lisbonne et Goa –, les Portugais ont également développé des réseaux de commerce local qui se sont répandus sur tout l’Orient.
Exposition
Coffre India - 16e siècle

Animaux et plantes jusqu’alors inconnus, produits de luxe, soieries et porcelaines, matériaux rares et précieux ont ainsi commencé à circuler à l’échelle mondiale, suscitant une assimilation intense de formes et de motifs décoratifs aux origines les plus diverses. Aux actions des soldats et des marchands qui ont redessiné le monde s’est adjoint l’effort des missionnaires engagés non seulement dans l’évangélisation mais également dans la connaissance et l’étude d’autres cultures. Plus tard, au Brésil, ils ont joué un rôle crucial dans la défense des peuples indigènes.
Exposition
Photo: Tom Lucas - MNHA

Lisbonne, la capitale du royaume, est entre-temps devenue une des plus grandes villes européennes. Au milieu du XVIe siècle, l’empire d’outre-mer s’étend à tous les continents connus avec un réseau serré de routes maritimes et un flux constant de produits qui suscitent l’intérêt des artistes et des artisans occidentaux.
Exposition
Vasque et Aiguière - Chine, Canton - MNAA

Avec les épices du sous-continent indien et du Ceylan (Sri Lanka) – comme le poivre, le clou de girofle, la cannelle, la noix de muscade et le safran – arrivent aussi de riches pièces de mobilier et des sculptures votives produites localement, des textiles ou des pierres précieuses.
Les bois exotiques, l’ivoire, la nacre et l’écaille de tortue seront désormais intégrés dans la décoration des intérieurs des plus somptueuses maisons portugaises.
Exposition
Ostensoire - Portugal 1750-1800 MNAA

La présence portugaise en Chine, renforcée par Macao – territoire cédé aux Portugais en 1557 – permet l’élargissement des routes maritimes jusqu’en Extrême-Orient. Parmi les objets les plus somptueux de ces régions, et appréciés par les élites européennes, se trouvent les porcelaines chinoises que les Européens vont, en vain, tenter de reproduire jusqu’au XVIIIe siècle.
La présence portugaise au Japon qui prend fin dans la deuxième moitié du XVIIe siècle, a donné naissance à un chapitre spécifique de ces arts de synthèse. Les fameux paravents « nambam » sont de véritables descriptions graphiques de l’arrivée des galions sur les côtes nippones.
Exposition
Masque 'namban' Japon R.A. Collection

La côte brésilienne a été découverte en 1500, mais la vraie colonisation de ce territoire immense ne se fait que bien plus tard. Les missionnaires jésuites jouent un rôle très important dans cette entreprise. L’une de ces figures emblématiques de cette époque est le père António Vieira, engagé dans la défense des populations amérindiennes.
A partir du XVIIe siècle, le Brésil va assimiler les formes du Baroque portugais et du Baroque européen. Plus tard, avec l’envoi d’énormes quantités d’or et de diamants, il financera le cycle remarquable de constructions qui verront le jour au Portugal pendant le règne du roi Dom João V qui fut un grand mécène des arts.
Musée National d'Histoire et d'Art
Marché-aux-Poissons
L- 2345 Luxembourg
(+352) 47 93 30 - 1
(+352) 47 93 30-271
Heures d'ouverture
Ma - Di 10h – 18h
Lu fermé
Nocturne les jeudis de 17h à 20h, avec entrée libre
Tarifs
Exposition permanente
gratuit
Expositions temporaires
adultes : 7 €
groupes (≥ 10) : 5 € / personne
familles : 10 € (2 adultes & enfant(s)
étudiants : gratuit
< 26, Amis des musées, ICOM : gratuit
www.mnha.lu
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu