Inscription à la newsletter :

02.04.2014

Communiqué de presse

Exposition collective au Mudam - Design City 2014

Never for Money, Always for Love

Treize designers du Portugal et du Luxembourg présentent des projets originaux qui sont autant de possibles réponses à la remise en question des processus de fabrication, des problèmes de durabilité, de préservation des ressources environnementales et du capital humain. Une exposition sur le rôle social du design redonnant un nouveau sens à la discipline.
Dans le cadre de Design City 2014, le Mudam présente l’exposition Never for Money, Always for Love. Pensée comme une plateforme d'échanges entre le Luxembourg et le Portugal, elle rassemble treize designers (ou duos de designers) qui intègrent à leur pratique du design une approche critique et responsable. Véritable contre-pied au consumérisme, l’exposition interroge les modes de production traditionnels du design pour répondre aux défis que pose le contexte social et politique contemporain.
Le titre de l’exposition est tiré d’un tube des Talking Heads, « This must be the place », et rebondit sur les théories d’Anselm Jappe qui dénonce les modes de création et de production dans la société de consommation d’aujourd’hui. Le philosophe n’hésite pas à utiliser le terme de « design capitalism » pour expliquer comment le design s’est accaparé tous les aspects de la vie comme jamais auparavant : gastronomie, jeux vidéo , son, architecture, lifestyle… Au-delà de sa fonction, le design est devenu une fin en soi et devient, selon Jappe, le véritable objet de l’achat. « L’hyper-design qui domine aujourd’hui (...) se trouve au centre de la logique vide de la marchandise. (...) Ses objets n’ont pas de sens parce qu’ils n’ont pas été créés en vue de besoins existants ».
Dans cette remise en question sociétale du design, les designers présentés dans Never for Money, Always for Love ont conçu des projets où la « créativité est mise au service d’une conscience sociale basée sur des notions de durabilité, d’interaction ou de participation », comme le résument Bruno Carvalho et Anna Loporcaro, commissaires de l’exposition. « On se rend compte aujourd’hui que la technologie n’a pas solutionné nos problèmes, mais a instillé des changements radicaux dans nos rythmes de vie, nos comportements sociaux et familiaux, et a eu des conséquences dramatiques sur l’environnement. Le retour à des méthodes traditionnelles peut être une voie de salut. Les mouvements ‘slow’ apparus récemment sont de bons exemples de réactions à l’hyperproduction, à l’obsolescence programmée. L’artisanat est, en ce sens, un bon équilibre entre les compétences, le temps et les ressources employés. Bien que nous entrions dans une ère postmoderne, il se pourrait qu’on assiste au retour des anciennes valeurs de l’artisanat en matière de production des objets. »
Les projets dont une partie ont été produits spécialement pour l’exposition se recentrent ainsi sur les enjeux fondamentaux à un nouveau type de design, des enjeux tels que le développement de stratégies innovantes et durables avec les ressources disponibles ; la recontextualisation des objets et savoir-faire traditionnels ; la valorisation des productions limitées voire uniques ou encore l’implication du travail social dans le développement de projets.

En parallèle à l’exposition, le Mudam présente le court-métrage White Sheep Black Dream, du designer Alexandre Humbert à l’Auditorium du musée.
Durée : 28'. Production : Maurice + Paula, Mudam Luxembourg

Spécial : visites guidées en portugais les samedis 19 & 26 avril, 3 & 10 mai à 15h
Exposition du 3 avril au 15 juin 2014
Commissaires: Bruno Carvalho, Anna Loporcaro

Designers: Ana Rita António, Bruno Carvalho, Bernardo Gaeiras, Gilles Gardula, Anne Genvo & David Richiuso, Anne-Marie Herckes, Les M Studio, Maurice + Paula, Daniela Pais, Rui Pereira, Lynn Schammel(Socialmatter), Susana Soares, João Valente

Heures d’ouverture
Mercredi-vendredi : 11h - 20h
Samedi-lundi : 11h - 18h
Fermé le mardi
Prix d'entrée
Adultes 5 €
Jeunes < 26, groupes 3 €
Jeunes < 21 gratuit
Etudiants avec carte < 26 gratuit
Mercredi, 18h - 20h gratuit
Carte Mudami (valable 1 an pour 2 pers.) 50 €

Mudam Luxembourg
Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean
3 Park Dräi Eechelen, L-1499 Luxembourg-Kirchberg
t. +352 45 37 85 1, f. +352 45 37 85 400
www.mudam.lu
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu