Inscription à la newsletter :

29.04.2015

Communiqué de presse

Rapport de PwC

Luxembourg 2020 : un marché immobilier prospère

Luxembourg 2020 : un marché immobilier prospère
•60 % de croissance pour l’immobilier de bureau et 50 % pour l’immobilier résidentiel
•Une offre déficitaire pour l’immobilier de bureau fera grimper les loyers


PwC vient de publier le rapport « Luxembourg Real Estate 2020 : les fondations du succès », d'après lequel le paysage immobilier grand-ducal connaîtra de profondes évolutions au cours des cinq prochaines années.
Le marché luxembourgeois a connu un développement rapide au cours de la dernière décennie, se démarquant de la plupart des autres pays européens. L’immobilier reste fortement marqué par la situation géographique et démographique unique du pays et cette tendance devrait se poursuivre à l’horizon 2020.
Selon PwC Luxembourg, six tendances se dégagent, et il s’agit pour les acteurs du marché de les prendre en considération et adapter leur stratégie:

1. L’immobilier de bureau et l’immobilier résidentiel enregistreront une croissance de l’ordre de 60 % et 50 % respectivement entre 2012 et 2020. Cette croissance sera notamment portée par le développement économique et l’augmentation des besoins en espaces de bureau et en main-d’œuvre.

2. À l’heure actuelle, le Luxembourg dispose de surfaces de bureau insuffisantes pour satisfaire la demande à venir. Si l’économie poursuit sa croissance au rythme attendu, les entreprises viendront à manquer d’espaces de bureau, créant une situation de pénurie.

3. La mobilité et les infrastructures de transport joueront un rôle central : l’augmentation projetée de la population et du nombre de travailleurs frontaliers pèseront sur les besoins en infrastructure et des solutions de mobilité efficaces devront être adoptées rapidement.

4. Le marché locatif à Luxembourg-Ville et dans les communes voisines sera soutenu par l’arrivée de nouveaux résidents. De même, un nombre croissant de ressortissants luxembourgeois à revenus modestes se verront contraints de déménager en périphérie, voire dans les pays limitrophes.

5. La construction de logements collectifs prendra le pas sur la construction d’habitations individuelles afin de s’aligner sur les besoins et les budgets des ménages. En moyenne, le nombre de personnes par ménage a sensiblement diminué au Luxembourg au cours des dernières décennies, et cette tendance devrait s’amplifier avec l’arrivée de nouveaux résidents.

6. Le marché luxembourgeois verra l’arrivée de nouveaux investisseurs privés et institutionnels, tels que les fonds de pension, tout en restant une destination de choix pour les particuliers fortunés

« Fort de ses avantages compétitifs, le Grand-Duché présente une conjoncture et des perspectives favorables, portant dans leur sillage le marché immobilier, indique Amaury Evrard, associé et Luxembourg Real Estate Leader chez PwC Luxembourg. Cependant, les acteurs du secteur devront également prendre en compte les tendances fondamentales du marché, telles que les évolutions sociales et démographiques, les besoins des nouveaux arrivants, l’impact des nouvelles technologies et la hausse soutenue des prix de l’immobilier. »
Selon le rapport, le marché immobilier luxembourgeois peine à attirer de nouveaux investisseurs institutionnels et privés bien qu’il réunisse tous les critères. Les professionnels devront ainsi s’adapter aux attentes des nouveaux investisseurs pour rendre le Luxembourg encore plus attractif.
Et Kees Hage, associé et Global Real Estate Leader chez PwC Luxembourg, de conclure: « Le marché immobilier luxembourgeois a de beaux jours devant lui, moyennant la mise en œuvre des évolutions nécessaires. À ce titre, les années à venir seront déterminantes : le gouvernement avec les acteurs du marché devront prendre les bonnes décisions pour mener à bien la croissance du secteur. »
Le rapport « Luxembourg Real Estate 2020: Les fondations du succès »est disponible sur le site web de PwC Luxembourg.

www.pwc.com
www.pwc.lu
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu