Inscription à la newsletter :

13.04.2017

Au Cercle Cité et à la Bannanefabrik

Les Emergences – Volume 4

Les Emergences – Volume 4
Photo: Bohumil Kostohryz - Julie Conrad Design
Je l’avoue, la danse contemporaine a le don de me partager en deux, voire en trois ou quatre. D’un côté, je me sens parfois désarçonné devant un objet expressif aussi étrange et intense. Un peu comme quand je me confronte avec l’art contemporain, pour lequel j’ai l’impression de ne pas toujours disposer des codes nécessaires à sa compréhension. Et puis, l’instant d’après, je me dis qu’il y a quand même dans cette affaire quelque chose d’éminemment fascinant. La danse contemporaine a cette faculté de me scotcher à mon siège et de me remuer en-dedans. De me provoquer et de m’interroger. Je me rappelle, à chaque fois que j’ai assisté à un spectacle, ça se passait là, sous mes yeux, il y a une immédiateté de la livraison, une espèce de corps-à-corps entre le spectateur et le danseur, une force vitale, des vibrations, comme si j’étais placé juste à côté du poète ou du romancier apposant fébrilement ses phrases sur le papier ; la plume du danseur, ou ses touches de clavier, c’est son corps même, qu’il actionne au gré de ses émotions, de son ressenti, de ses idées, avec ses jambes, son buste, ses bras, sa tête, il dessine des histoires, des colères, des rages au ventre, le tout en parfaite immersion scénographique et musicale.
C’est sûr, le temps d’une danse, on rentre dans une autre dimension.
S’il y a une chose que j’ai comprise au fil des spectacles que j’ai vus ces dernières années, c’est que la danse contemporaine est constamment dans la recherche et l’expérimentation, se coltine avec toutes les autres disciplines (théâtre, littérature, cinéma, musique…) et aborde toutes les thématiques possibles et imaginables (politiques, sociales, économiques, existentielles…). Tout peut devenir matière à une création et à une réflexion sur le mouvement des corps.

Cette longue introduction, pour vous intéresser, un tant soit peu, mais de préférence beaucoup, à la quatrième édition des Emergences, organisées par le Trois C-L (Centre de création chorégraphique luxembourgeois). Avec cette initiative, le Trois C-L a pour objectif d’aider de jeunes chorégraphes à élaborer, non simplement un spectacle, mais surtout une écriture personnelle, et à présenter cette création nouvelle devant un public varié.
Pour le Trois C-L, le concept de l’émergence ne se limite aucunement à promouvoir de « jeunes » créateurs, mais il correspond davantage à « un temps donné dans le parcours d’un chorégraphe en quête d’une identité artistique, cherchant son écriture, sa signature, son vocabulaire chorégraphique. »
Les Emergences englobent un programme de soutien à la création, ainsi qu’un cycle de représentations publiques lors des Premières. Pendant la phase de création, les artistes participants bénéficient d’un accompagnement artistique (Anne-Mareike Hess et Thomas Schaupp), d’un accompagnement technique en création lumières (Nina Schäffer) et d’un accompagnement en communication et droits d’auteur (SACEM Luxembourg).

Donnons tout de suite les dates.
Le 19 avril prochain, à 19h, le public est convié au grand Prélude de la manifestation, qui aura lieu dans les salons du Cercle Cité, l’un des partenaires de cette 4e édition.
Quant aux Premières des différentes créations, elles sont programmées pour les 3, 4 et 5 mai, à la Bannanefabrik à Bonnevoie, à chaque fois à 20h.
Le Prélude du 19 avril sera gratuit et accessible tout public. Les représentations début mai seront payantes, mais ce sont vraiment des tarifs sympas : 15€ (tarif plein) – 8€ (réduit) – 1,50€ (Kulturpass).

Les quatre créations qui seront présentées :
« With my eyes » de Baptiste Hilbert, avec Catarina Barbosa / http://www.awa-asweare.com
« Inside, the Wolf… » de Aifric Ni Chaoimh, avec Daniel Persson / http://croiate.wixsite.com/aifric
« Sixfold » de Elisabeth Schilling / www.elisabethschilling.com
« Flowers grow, even in the sand » de Giovanni Zazzera
http://www.zazzeragiovanni.wix.com/dance



Dans le cadre du Prélude le 19 avril au Cercle Cité, les quatre chorégraphes donneront au public un avant-goût de leurs créations, en investissant différents salons de ce bâtiment prestigieux. L’occasion pour eux également de composer une sorte de dialogue avec des architectures et des ambiances chargées en histoire. La soirée se conclura par une rencontre des artistes avec le public. A noter qu’en prélude à ce Prélude, le chorégraphe Baptiste Hilbert animera, à partir de 17h, un stage d’initiation à la danse contemporaine ouvert à tous. (Inscriptions sur www.danse.lu et www.cerclecite.lu )

Lors de la présentation à la presse des Emergences – Volume 4, j’ai pu voir un extrait de « Sixfold », la création de Elisabeth Schilling, qui développe sur scène une relation entre le corps, l’objet, l’espace et la musique. Je peux vous dire que c’est très visuel et graphique.
Par ailleurs, après la conférence, j’ai pu discuter brièvement avec Baptiste Hilbert et Catarina Barbosa au sujet de la pièce « With my eyes », qu’ils préparent dans le cadre des Emergences. Il y est question de quête spirituelle et de doutes. Le sujet m’intrigue, et je suis curieux de voir comment le couple traduira le clash croyant/non-croyant au niveau de la chorégraphie. J’ai également noté cette remarque de Baptiste : « Pour nous, il est important de parler au plus grand nombre, de faire en sorte que notre spectacle ne soit pas élitiste mais vraiment grand public, que les gens comprennent ce que nous essayons de leur dire, et qu’ils prennent plaisir à la représentation. »

Pas mal comme approche, vous ne trouvez pas ?
Mais je dois dire que ce désir d’un public amplifié, je l’ai toujours constaté à chaque fois que je me suis approché du Trois C-L. Et je ne suis pas le seul, je crois. Il y a, notamment dans les soirées mensuelles « 3 du Trois », un esprit d’accueil et de partage véritablement jouissif, et un mélange des genres tout à fait réjouissant.

Pour conclure, je vous encourage à suivre votre envie de nouveauté et de fraîcheur artistique, et à aller découvrir ces nouveaux émergents !

www.danse.lu
www.cerclecite.lu
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu