Inscription à la newsletter :

21.07.2011

La « Note 16 » et le rapport de l’Observatoire de l’habitat

Légère chute des loyers en 2010

Légère chute des loyers en 2010

Afin de contribuer à l’organisation d’une politique durable du logement, l’OBS a publié en juin 2011 sa cinquième synthèse d’activité, parmi laquelle on trouve la « Note 16 ».

Entamée en 2003 auprès de 3.532 ménages installés au Grand Duché et achevée en 2009 avec 1.557 ménages, cette note permet aujourd’hui de faire le bilan sur l’évolution des projets de déménagements des ménages résidants dans le pays.
Les ménages luxembourgeois qui n’envisageaient pas de déménager en 2003 représentaient 94 %. En 2009 ils étaient encore 84 % à tenir parole. Concernant les ménages étrangers, 71 % des 90 % de 2003, n’ont pas déménagés.
Du coté des ménages luxembourgeois, c’est l’acquisition d’une maison qui a augmenté de 75 % à 78 % entre 2003 et 2009, selon le nombre de déménagements mentionnés ci-dessus. Du coté des ménages étrangers, les chiffres de la maison et de l’appartement en propriété progressent respectivement de 51 % à 54 % et de 13 % à 17 %, pour une même fourchette temporelle. En opposition, la location des appartements et des maisons est descendue de 36 % à 29 %.
La « Note 16 » constate donc que les réalisations en 2009 correspondent généralement aux projets de 2003, tant pour les ménages luxembourgeois que pour les ménages étrangers. Ces deux groupes couvrent les différents segments du marché immobilier grand-ducal de manière relativement égale. Néanmoins, il est possible que certains étrangers préfèrent la location ou l’achat d’un appartement à l’achat d’une maison, vu le nombre réduit de contraintes et d’investissements.

Dans son rapport des travaux 2010, l’Observatoire enregistre une augmentation de l’indicateur des prix proposés à la vente qui est de 5,46 % pour les maisons et de 2,61 % pour les appartements, entre le 4ième trimestre 2009 et le 4ième trimestre 2010. Ceci est le résultat d’une forte demande de logements au Luxembourg et de taux d’intérêts avantageux.
Pour la même période, on constate une hausse respectivement de 0,15 % et de 0,06 % pour l’indicateur des prix proposés à la location de maisons et d’appartements. En euros courants, cela signifie une légère chute des loyers pendant l’année 2010 : -2,39 % pour la location de maisons et –2,44 % pour la location d’appartements.

http://observatoire.ceps.lu
Magazine Wunnen
www.wunnen-mag.lu | info@wunnen-mag.lu